Bien être au travail : qu’en pense Matthieu Ricard ?

La semaine de la Qualité de Vie au Travail s’achève, comment était-elle pour vous ? Votre entreprise a-t-elle sensibilisé, ouvert des pistes nouvelles, écouté les collaborateurs ?

Le chemin est peut être encore ardu et confus. Les « marchands de bonheur au travail » font florès de recettes et outils plus ou moins miraculeux, alors que le « bien-être » est une question profonde et sensible. Les outils tout faits ne fonctionnent que peu de temps, et ancrent l’idée que le bien être, c’est la distraction, se faire du bien…

Je vous partage ma conviction que la question qui est posée par le bien être au travail est plus large : quelles relations je veux que mon entreprise favorise ? Comment aider les personnes à être un peu plus authentiques ? Quel sens a le fait de travailler ici ? Comment promouvoir la collaboration et l’unité plutôt que la compétition et la division ?

De nombreuses études scientifiques montrent combien la bienveillance et la présence favorisent le mieux être tout en débouchant sur une meilleure performance, durable celle ci. La pleine conscience est l’un des outils, largement utilisé dans les entreprises ouvrant à cette bienveillance et cette présence.

Matthieu Ricard nous en parle dans cette vidéo, confortant dans ses propos (et sa présence !) cette notion si profondément humaine. Il nous parle de coopération, de partage, de proximité. Il nous exprime sa conviction sur le rôle du manager : créatif, humble, pas arrogant, pas distant. Il nous parle d’engagement et de sens. De l’organisation comme un être vivant où chacun contribue à la vie, plutôt que d’être l’une des petites roues d’un engrenage huilé et froid. Une organisation vivante et inspirante… qui se met au service de la collectivité (les hommes et ce qui entoure l’entreprise).

En savoir plus sur la pleine conscience en entreprise.

Contacter Stéphane Nau, instructeur MBSR.

Le plus nous sommes occupés, le plus nous avons besoin de pleine conscience.

Les entreprises les plus en développement sont débordées ! tout comme leurs dirigeants et leurs équipes. Tous prennent des risques sur leur propre santé… Mais souvent, les dirigeants semblent terrifiés de demander à leurs collaborateurs de faire des pauses, d’arrêter de travailler pendant quelques minutes chaque jour pour reprendre leur souffle.

« Travailler dur, travailler plus vite, faire plus avec moins » – voilà ce que j’entends régulièrement lorsque je rencontre un dirigeant. Pas toujours heureusement ! D’autres me disent que le profit est l’un des indicateurs de succès, l’autre étant… le bien être des collaborateurs. Les deux ensemble. Indissociables. Ceux-ci mettent en avant que les solutions limitées au profit sont plus risquées et moins stables. Ils lancent également que ce qui est le plus important est la performance durable, c’est à dire celle qui se construit et se développe naturellement à l’initiative des individus. Ces dirigeants avant-gardistes reconnaissent que l’une des meilleures stratégies d’affaires consiste à développer la pleine conscience de leurs collaborateurs.

Découvrez nos programmes de pleine conscience en entreprise ici.

La très sérieuse revue « Harvard Business Review », que. l’on ne peut taxer de complaisante, met en avant qu’Aetna, aux Etats Unis, l’un des leaders du mouvement pour appliquer les pratiques de psychologie positive au travail, a institué un programme de formation à la pleine conscience conçu pour enseigner aux employés comment prendre de courtes pauses pour se centrer à travers la méditation et le yoga. Plus d’un quart des 50 000 employés d’Aetna y ont participé. Les scores de pleine conscience ont augmenté comme prévu, mais incroyablement, en moyenne, les niveaux de stress ont chuté de Lire la suite

Programme « Pleine conscience pour dirigeants », une nouvelle façon de s’entraîner.

Situations complexes, environnement en changement, implication des équipes variable, sentiment d’être parfois débordé… Comment concilier efficacité et sérénité dans son quotidien de dirigeant ?

Et si une partie de la performance attendue se trouvait dans ma propre sérénité ?

Découvrez le programme « pleine conscience pour dirigeants », conçu pour les dirigeants qui souhaitent mieux se connaitre, écouter plus finement leurs collaborateurs, prendre des décisions plus justes, retrouver le calme dans les situations difficiles et mettre plus de paix dans leur quotidien tout en maintenant un haut niveau d’exigence et d’efficacité.

J’aurai le plaisir d’animer ce programme en janvier 2018 à Marcq en Baroeul. Informations et inscription.

 

Méditer : une mesure proposée par Pierre Gattaz pour faire « gagner la France » !

Alors que le gouvernement a présenté le 31 août l’intégralité de son projet de réforme du Code du Travail, le Medef tenait son université d’été à Paris les 29 et 30 août à Paris. L’occasion d’un débat d’idées sur le fonctionnement du monde de l’entreprise et de la société qui a pris une tournure relativement iconoclaste avec la présentation de « 60 idées pour Emmanuel Macron », destinées à faire « gagner la France ». Ces propositions de personnalités de la société civile ont été triées et sélectionnées par le patron du Medef Pierre Gattaz et Marie Georges, présidente de Paris Pionnières, incubateur de start-up dirigées par des femmes.

Le magazine Capital a recensé les idées les plus marquantes. Parmi celles-ci, on trouve notamment le droit à la méditation en entreprise, porté par les deux fondateurs de CYD, une société permettant de faire du sport gratuitement en communauté. « La méditation permet de réduire le stress, d’accroître l’empathie, de développer l’intelligence émotionnelle, mais aussi d’améliorer la communication avec les autres […] Le salarié peut voir sa productivité s’améliorer », écrivent-ils.

10 minutes de méditation par jour au bureau pour une “productivité positive”

Le droit à la méditation en entreprise : voilà ce pour quoi militent Romain Rainaut et Grégory Mollet-Vieville, fondateurs de CYD, une société permettant de faire du sport gratuitement en communauté. “La méditation permet de réduire le stress, d’accroître l’empathie, de développer l’intelligence émotionnelle, mais aussi d’améliorer la communication avec les autres, le lien social. À partir de cet impact positif sur sa journée, le salarié peut voir sa productivité s’améliorer”, défendent-ils, fixant le curseur à 10 minutes par jour. De là à ce que le gouvernement l’inclue dans sa réforme du droit du travail…

Bien sûr, il s’agira d’être vigilant à ne pas ancrer la méditation comme un « outil de productivité », mais bien de déconnexion à la sérénité amenant, entre autres, à une efficacité plus juste et durable. Nous n’en sommes pas encore là.

D’autres propositions visent à mettre en avant la France à l’échelle internationale en créant un « French Month », supprimer le bac sous sa forme actuelle, augmenter la part de l’alimentation chez les ménages…

S’il n’est pas certain que ces propositions soient un jour mises en application, elles ont cependant le mérite de remettre en cause certains modes de pensée. Le nouveau locataire de l’Élysée, qui a fait part de sa volonté de moderniser la France, y sera-t-il sensible ?

L’été et la vie est facile ?

L’été et la vie est facile ?

Des journées chaudes et douces, des lucioles lumineuses dans la nuit fraîche, un soleil tellement brillant que nous devons protéger nos yeux, même si la nature continue de nous faire signe de faire attention. Les arbres et les fleurs embellissent nos sentiers, les sables mouillés humectent nos orteils et une symphonie de chants d’oiseaux nous aident à toucher chaque aube.

Nous attendons l’été comme un moment où nous pouvons nous détendre et nous amuser. Comme le dit la chanson, « l’été et la vie est facile ». Alors… comment ça va? Est-ce que votre attente de l’été correspond à votre expérience vécue ? Ou vous remarquez que plus de la moitié de l’été est parti et… vous l’avez pas vue passer ?

Si vous avez répondu «oui» à la dernière question, vous n’êtes pas seul. Beaucoup d’entre nous remplissent nos jours et nos semaines avec tant de « faire » qu’il n’y a pas de place pour être. Et c’est un bon moyen de passer à côté de sa vie… Si vous n’êtes pas présent pour ressentir la brise et remarquer les multiples nuances de jaune dans une seule fleur, il est probable que vous n’êtes pas vraiment présent pour les connexions entre les êtres humains. Trop de « busyness » nous met en pilote automatique, et quand nous sommes sur le pilote automatique, nous manquons les parties de la vie qui sont joyeuses, tragiques et belles. Nous manquons les choses qui nous font nous sentir en vie.

Donc, si vous avez manqué l’été, essayez de déplacer le pilote automatique et de prendre ce que nous appelons une pause intentionnelle. Il peut être aussi simple que de marcher dehors pendant quelques minutes (ou plus). Permettez simplement à chaque sens de votre corps de noter de ce qui est à noter… et lorsque votre attention se distrait, par exemple, en passant en revue votre « todo list », ramenez-la à votre expérience de ce moment, le seul moment où vous pouvez vivre authentiquement et le seul moment où vous pouvez vraiment ressentir et vous laisser toucher.

Il existe de nombreuses manières chaque jour de prendre une pause intentionnelle (par exemple, une tasse de café, se promener dans le couloir, se déplacer). Mettre seulement 3 pauses intentionnelles dans votre journée dans le cadre de votre pratique du leadership conscient peut commencer à faire une grande différence dans votre capacité à choisir consciemment comment vous rencontrez votre vie – au travail et à la maison. Expérimentez avec quelques pauses intentionnelles aujourd’hui et voyez si vous pouvez vivre un été où la vie est facile (ou au moins plus facile).

Intéressé pour en savoir plus ? Découvrez les programmes de pleine conscience proposé aux décideurs et managers à Lille :

  • « méditation & leadership« , un parcours inspirant pour décideurs et managers composé de 5 séances de méditation et de partages sur des problématiques professionnelles
  • « Pleine conscience pour décideurs« , un parcours de 8 séances unique pour développer ses capacités de leader (connaissance de soi, compréhension de son équipe, prise de décision, communication, créativité…)

 

Découvrez 5 indicateurs du bien-être au travail sur lesquels agir rapidement

Le bien-être au travail… bien souvent, en tant que manager ou dirigeant, ce sujet est laissé de côté. Pas qu’il ne soit pas pertinent, mais les urgences et l’action sont si denses que nous sommes amenés à constater les effets du « mal-être » et d’apporter de réponses correctives (parfois dans la douleur), plutôt que d’anticiper. A laisser de côté l’état des femmes et des hommes au bénéfice de la performance – du moins le croit-on.

Pourtant, des signaux simples et observables chaque jour peuvent s’allumer, nous alertant sur la nécessité de prendre le sujet à bras le corps. Autant de signaux qui agrègent la souffrance personnelle (pouvant aller jusqu’au burnout) et la dégradation de la performance individuelle et collective.

Parmi ceux-ci, 5 peuvent aisément être pris en compte rapidement :

  • Des réactions émotionnelles : irritabilité, promptitude à la colère ou aux larmes…
  • Des relations conflictuelles avec Jes collègues et/ou la hiérarchie…
  • Un degré d’insatisfaction exprimé, une démotivation au travers d’arrêts maladie, de demande de mutations, d’alimentation…
  • Un sentiment d’isolement et de manque de soutien, forte aspiration à s’échapper de sa situation professionnelle
  • Des signes comportementaux inhabituels : des retards motivés ou non, un manque d’énergie physique, absentéisme ou présentéisme…

Ce sont autant de signes de souffrance au travail. A titre préventif, et sans empiéter sur les structures existantes et indispensables (CHSCT, RH, Pole Santé Travail, Psychologues, infirmières…), la pleine conscience apporte des réponses.

L’expérience, et les études scientifiques, montrent que mettre en place un programme de méditation de pleine conscience influe sur des paramètres individuels et collectifs :

Les études scientifiques convergent dans leurs résultats sur les thèmes suivants :

  • Moins enclin à la détresse psychologique – satisfaction et bien être plus grands
  • Meilleure acceptation des émotions – remise « en route » plus rapide après un moment difficile
  • Moins de pensées négatives – plus apte à les lâcher
  • Estime de soi plus élevée – plus stable, moins tributaire de l’extérieur
  • Relations plus satisfaisantes – meilleure communication, moins disposé aux pensées négatives pendant et après conflit
  • Meilleure capacité à coopérer et à percevoir le point de vue de l’autre
  • Moins enclin à se mettre sur la défensive – moins de réaction « agressives »
  • Renforcement de l’attention, des performances, de la productivité, du sentiment de satisfaction, des relations avec les collègues
  • Baisse du niveau de stress professionnel
  • Meilleure maîtrise de son comportement – résistance aux impulsions
  • Meilleure santé générale – risques cardiovasculaires, comportements addictifs, limitation de l’usage de drogues, alcool, médicaments, caféine – moins d’hospitalisation

Il est démontré par les études – et par l’expérience – que des indicateurs clé de performance peuvent être impactés positivement :

  • Taux d’absentéisme dûs au stress et aux problèmes de santé
  • Employés plus impliqués
  • Hausse de la productivité
  • Moins de conflits
  • Plus grande satisfaction personnelle
  • Turnover plus faible
  • Créativité et capacité d’innovation accrues

Et si nous en parlions, pour découvrir ensemble l’étendue des bénéfices de la pleine conscience ? Contact.

Pouvez-vous concilier performance économique et valeurs humanistes ?

Peut-on concilier performance économique et valeurs humanistes dans l’entreprise ? Découvrez ce que Jacques Lecomte, auteur du livre très remarque « Les Entreprises humanistes », et plus récemment « Le monde va beaucoup mieux que vous ne croyez », pense du pont qui peut se faire entre sagesse et business… L’apport de la méditation associé à la psychologie positive proposé par cet expert résolument optimiste !

C’est l’esprit dans lequel le programme « méditation & leadership » est proposé en France, Belgique, Luxembourg et Suisse par des facilitateurs expérimentés.

Mettre la mindfulness au service des dirigeants.

Réunion découverte

« La méditation au service du dirigeant, des résultats étonnants » en partenariat avec Cepi Management.

le 2 juillet à Marcq en Baroeul. Inscription ici.

Comment ça va – Stéphane Nau est heureux de vous annoncer la naissance du partenariat avec Cepi Management, entreprise de formation de premier plan auprès des décideurs, managers et organisations du Nord de la France.

Ensemble, Cepi Management et Comment ça va – Stéphane Nau s’engagent dans la création d’un pont entre sagesse et business. Promouvoir un leadership inspirant, qui associe sérénité, créativité, présence, connaissance de soi, compréhension des collaborateurs, prise de décision, performance…

Ce partenariat, fondé sur deux programmes de pleine conscience de référence, invite les dirigeants et les managers à s’ouvrir à eux-mêmes, à leurs collaborateurs et au monde pour développer de nouvelles formes de management :

  • « méditation & leadership« , un parcours inspirant pour décideurs et managers composé de 5 séances de méditation et de partages sur des problématiques professionnelles
  • « Pleine conscience pour décideurs« , un parcours de 8 séances unique pour développer ses capacités de leader (connaissance de soi, compréhension de son équipe, prise de décision, communication, créativité…)

Ces programmes sont proposés à partir de septembre 2017 à Marcq en Baroeul.


Expert en management, stratégie et coaching, Cepi Management, filiale de la CCI Grand Lille, accompagne depuis plus de 40 ans les dirigeants et managers dans leur développement et celui de leur entreprise. Outre de nombreux cycles « d’entraînement », Cepi Management est le fer de lance de l’Executive MBA CPA, dans lequel se sont formés plus de 1500 dirigeants du Nord de la France. Découvrez Cepi Management ici.

Expert en Minduflness auprès des équipes et des organisations, Comment ça va – Stéphane Nau ouvre le champ de la pleine conscience aux décideurs, managers et équipes, leur permettant de trouver de nouvelles ressources en elles-mêmes. Elle a été fondée en 2014 par Stéphane Nau, instructeur MBSR et expert en mindfulness, management et communication. Il anime de nombreux programmes en entreprise. Détail des programmes sur notre site entreprises ici.

 

Sagesse et management : conférence exceptionnelle à visionner.

Découvrez la pleine conscience pour vous et votre entreprise : http://www.commentcava-entreprises.org

Voici une brillante conférence sur le thème « Sagesse et management ».

Ce sujet est plus que jamais celui d’aujourd’hui et de demain pour chaque décideur. Entre force et sérénité, efficacité et performance, inutile de devenir moine : la sagesse vient même dans le pragmatisme ! et surtout, améliore la qualité des décisions et des actions tout en servant un monde plus juste et bienveillant.

Découvrez les témoignages prestigieux mais néanmoins tellement humains de Thierry Marx, Emmanuel Jaffelin, Florence Servan-Schreiber, Arnaud Riou, Taminik Rankin, Sébastien Henry et Christopher Guérin…

Quels liens existent entre le monde de la sagesse et celui du management ?
Comment les managers peuvent-ils développer un leadership inspirant grâce à elle ?
Comment être un bon leader pour soi-même ?

Autant de questions au coeur de l’action du décideur, et que nous pouvons aborder dans les stages et programmes de pleine conscience à Lille.

La pleine conscience au service de la flexibilité émotionnelle.

Découvrez la pleine conscience en entreprise à Lille : http://www.commentcava-entreprises.org

Dans cette conférence Yves LE BIHAN cite les résultats d’une étude réalisée en entreprise après un entraînement à la mindfulness (méditation de pleine conscience) d’1h30 sur 8 semaines. 2/3 des salariés déclarent être moins stressés.  76% ont augmenté leur attention, et 80% leur flexibilité émotionnelle c’est à dire leur capacité à se détacher de leurs émotions. Eclairant et enthousiasmant !