La réussite du manager ? C’est dans la difficulté qu’elle se trouve.

pont chemin mmanager leader« C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire. »
Mahatma Gandhi

Connaissez-vous le « paradoxe de la réussite  » ? Etes-vous conscient que les raisons pour lesquelles vous réussissez sont les mêmes qui peuvent vous faire échouer ?

Nous avons d’abord une forme de clarté du but et l’attitude fonceuse, ce qui nous apporte finalement le succès (dans la vie comme dans la carrière, les affaires, etc.). Avec le temps, nous pouvons finir par être (pré)occupé avec énormément de décisions à prendre, de choses importantes à faire…

Nous devenons (ou plus exactement, nous croyons devenir) la personne indispensable pour beaucoup de choses. Il en résulte que nous perdons la clarté sur ce qui est vraiment essentiel – ce qui a provoqué la réussite en premier lieu. Il peut aussi arriver que notre ego se rappelle à nous et que nous devenions trop fier et inflexible, incapable de voir clairement le nouveau paysage. La suite est connue : nous ne voyons plus le besoin de changement dans « ce qui fonctionne ».

L’échec peut également conduire à la réussite, et précéder le succès. L’échec nous permet de tirer d’importantes leçons sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ; il nous apporte l’indispensable humilité ; teste notre constance et notre détermination ; encourage notre motivation. L’expérience de nombreux dirigeants et managers montre que le succès qui est obtenu sans de nombreux échecs est souvent de courte durée et peu profond.

Alors, sommes-nous capable de dépasser une situation difficile ou un échec pour en tirer le meilleur ? En situation de management, comme dans la vie, il peut être important de considérer un échec comme une source pour apprendre et persévérer ; de considérer un succès comme une opportunite à se laisser aller et à se recentrer.

Lorsque le succès ne vient pas, il convient de s’efforcer de garder «l’esprit du débutant », pour trouver ce qui est vraiment essentiel (et pas seulement ce qui est «très important»).

Voilà une leçon de sagesse directement reliée à la pleine conscience : observer ce qui est, tirer les enseignements, agir avec sens, impact et humilité, rester ouvert… C’est l’esprit du Cycle « Méditation & Leadership« .