Qu’est ce que coopérer ?

cooperer-joie-travail-management-mindfulnessSelon vous, qu’est ce que coopérer ?

Coopérer, c’est faire des choses ensemble, les construire ensemble, les ressentir ensemble, c’est avoir un objectif commun de manière à pouvoir travailler ensemble librement. Coopérer, c’est créer de la valeur.

Mais dans l’entreprise, nous sommes généralement peu enclins à collaborer naturellement, facilement, avec bonheur ; du témoignage de nombreux managers et collaborateurs lors de groupes que nous animons, cela se fait souvent contraint et forcé… L’intention n’est pas forcément malveillante, mais la pression est là et s’exprime, parfois, par divers modes de persuasion : la menace, la peur, la sanction, la récompense.

La coopération version « dure ».

C’est une pratique répandue plus largement que Lire la suite

Développer sa « conscience de soi », le chemin de la sérénité et de la performance pour les décideurs ?

mindfulness-pleine-consciencd-travail-manager-leader-performance-copieSelon Jon Kabat-Zinn, créateur du MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la voie de la pleine conscience est une façon d’être, une façon de considérer les problèmes qui peut rendre la vie plus joyeuse et plus riche, et qui nous permet d’avoir plus de contrôle sur notre vie. C’est en fait l’art de vivre le moment présent, bien au delà de la réduction du stress.

Mais quelle peut être l’utilité de la Mindfulness pour un manager, un décideur ?

Vivre l’instant présent

La plupart du temps nous vivons soit dans le passé, nos regrets, nos remords… soit dans le futur en anticipant les choses de notre vie, en se projetant ce soir, demain… Nous vivons donc rarement l’instant présent, c’est-à-dire vivre ce qui est là dans l’instant, juste à ce moment, dans l’espace, dans l’environnement où nous nous trouvons. Il s’agit de vivre pleinement dans la conscience de soi, et de notre expérience dans le moment présent.

Découvrir tous les avantages d’une pratique de mindfulness dans son quotidien de manager en suivant le stage « mindful start« .

« La pleine conscience est une présence d’instant en instant. Elle se cultive par une attention délibérée aux choses auxquelles nous n’accordons habituellement jamais le temps d’une pensée. Cette approche systématique développe dans notre vie, de nouvelles formes de contrôle et de sagesse, basées sur notre capacité intérieure à nous détendre, à faire attention, à être conscients. » (Jon Kabat-Zinn).

Développer sa « conscience de soi » pour mieux manager

Les leaders incitent leurs équipes à donner le meilleur d’elles-mêmes. Ils font ressortir et amplifient les qualités de leurs collaborateurs. Ils sont curieux, bienveillants, ouverts, compatissant, tolérants et acceptants. Il a été établi grâce au développement des neurosciences que Lire la suite

Comment est mon esprit au travail ?

esprit-travail-lmanagement-performance-serenite-mindfulness-entreprise-lilleAvez-vous rencontré ces difficultés ?

Comment est mon esprit au travail ? Dans mon management ? C’est la question que nous avons posé à un manager participant à un programme de mindfulness que nos animons dans une grande entreprise de la région.

Les bénéfices de la pratique de la pleine conscience mis en évidence, pour lui, sont la concentration, la patience, l’abandon des jugements, la fraîcheur créative…

Mon esprit est chahuté sans c esse par des perturbations, des sollicitations , des stimulations. Parfois, je suis perdu… dans toute cette cacophonie mentale : des pensées, des idées, des souvenirs,; des ruminations m’empêchent de voir clair dans mes situations professionnelles.

Manager ou leader, je dois pourtant être présent à tout, mener des actions et emmener mon équipe… Mais si mon esprit est confus, que-puis-je faire ?

Je vois que cela nuit à ma performance, et à celle que l’on attend de moi. Et surtout, au dessus de ça, je vois bien que dans ma fonction, je ne suis pas tout à fait moi…

Voici quelques conseils, et une belle invitation à s’entraîner, pourquoi pas en interne ! Contact.

Mon esprit est… Lire la suite

Méditation pour les décideurs et managers : la presse en parle.

art-gazette-sebastien-henry-meditation meditation leadership mindfulnessNouvel article de presse sur la méditation en entreprise, en écho à la conférence du jeudi 9 février prochain sur le thème « Méditer et agir : vers une autre approche de la performance ». Inscription ici.

Sous l’influence de scientifiques américains comme Jon Kabat-Zinn et Richard Davidson, qui ont montré qu’elle a des effets positifs significatifs, notamment sur la réduction du stress, la gestion des émotions, et le renforcement du système immunitaire, la méditation elle s’est d’abord fortement développée dans le monde de la santé (près de 400 hôpitaux dans le monde l’utilisent désormais régulièrement, dont en France).

Puis elle s’est progressivement diffusée dans le monde de l’éducation (des centaines d’écoles ont mis en place des programmes) et de l’enseignement supérieur (des dizaines d’Universités dans le monde l’ont aussi accueillie, certaines sous la forme d’une Chaire, comme la Chaire “Mindfulness, Bien-Etre et Paix Economique” à l’Ecole de Management de Grenoble).

Elle rencontre un intérêt de plus en plus marqué de la part des entreprises. Les raisons de cet intérêt sont simples. Tout d’abord, l’impact physiologique de la mindfulness, est validé maintenant par des centaines d’études dans le monde, en fait une contribution forte à davantage de bien-être, notamment à la prévention des burn-outs. C’est un point majeur pour les entreprises qui ont déjà fait du niveau de bien-être de leurs collaborateurs une priorité. Ensuite et surtout, de plus en plus de dirigeants sont en train de prendre conscience que la pratique de la mindfulness peut aussi contribuer à la performance de leurs équipes et de leur organisation, sous cinq formes Lire la suite

Créer de la valeur par la bienveillance. 

bienveillance-travail-meditation-management-leadershipLes études scientifiques récentes conduites par des instituts prestigieux (Harvard, Stanford, Mind and Life, etc) démontrent que, dès le plus jeune âge, nous serions naturellement bienveillants et altruistes, prêt à aider l’autre sans attendre quoi que ce soit en retour. Nous garderions cette inclination naturelle toute notre vie, puisque nous aidons spontanément nos amis quand ils en ont besoin, ou des inconnus quand survient un accident ou une catastrophe naturelle.

Mais alors, pourquoi n’y-a-t-il pas plus de bienveillance au travail ?

Nous passons plus de temps avec nos collègues de travail qu’avec notre famille, mais paradoxalement, aider spontanément un(e) collègue avec ou sans contrepartie ne fait pas partie de nos automatismes. Au travail, l’homme reste souvent un loup pour l’homme. D’où vient cette différence de comportement ?

Un élément de réponse réside dans le rôle méconnu que notre inconscient joue sur nos actes. Nous classons les gens dans différentes catégories et en France, la génération X a grandi dans la croyance que le travail, c’est forcément Lire la suite