Méditation pour les décideurs et managers : la presse en parle.

art-gazette-sebastien-henry-meditation meditation leadership mindfulnessNouvel article de presse sur la méditation en entreprise, en écho à la conférence du jeudi 9 février prochain sur le thème « Méditer et agir : vers une autre approche de la performance ». Inscription ici.

Sous l’influence de scientifiques américains comme Jon Kabat-Zinn et Richard Davidson, qui ont montré qu’elle a des effets positifs significatifs, notamment sur la réduction du stress, la gestion des émotions, et le renforcement du système immunitaire, la méditation elle s’est d’abord fortement développée dans le monde de la santé (près de 400 hôpitaux dans le monde l’utilisent désormais régulièrement, dont en France).

Puis elle s’est progressivement diffusée dans le monde de l’éducation (des centaines d’écoles ont mis en place des programmes) et de l’enseignement supérieur (des dizaines d’Universités dans le monde l’ont aussi accueillie, certaines sous la forme d’une Chaire, comme la Chaire “Mindfulness, Bien-Etre et Paix Economique” à l’Ecole de Management de Grenoble).

Elle rencontre un intérêt de plus en plus marqué de la part des entreprises. Les raisons de cet intérêt sont simples. Tout d’abord, l’impact physiologique de la mindfulness, est validé maintenant par des centaines d’études dans le monde, en fait une contribution forte à davantage de bien-être, notamment à la prévention des burn-outs. C’est un point majeur pour les entreprises qui ont déjà fait du niveau de bien-être de leurs collaborateurs une priorité. Ensuite et surtout, de plus en plus de dirigeants sont en train de prendre conscience que la pratique de la mindfulness peut aussi contribuer à la performance de leurs équipes et de leur organisation, sous cinq formes :

  • plus de justesse dans la prise de décision, car l’apaisement de l’esprit lié à la mindfulness permet une écoute plus fine des signaux faibles
  • davantage d’harmonie dans les équipes, dans la mesure où la mindfulness favorise une écoute attentive des autres
  • une plus grande créativité
  • une meilleure connaissance de soi et de ses zones d’ombre
  • un meilleur équilibre entre bien-être et performance

 

Pour les managers et dirigeants, particulièrement confrontés à l’impératif de performance, faire ce pont entre leur pratique et leur quotidien en tant que décideurs est particulièrement crucial. C’est en cheminant qu’ils découvrent que l’enjeu va bien au-delà de la simple gestion du stress.

Un partage régulier avec d’autres décideurs peut également être très utile. C’est dans cet esprit que le mouvement associatif Méditation et Leadership a été créé en 2015. Présent dans 8 villes en France, en Suisse et en Belgique, il constitue un réseau de facilitateurs expérimentés et propose à des managers et dirigeants qui ont commencé une pratique de la méditation de se rencontrer une fois par mois pour un temps de pratique ensemble, puis pour trouver des moyens de donner plus de sens et d’impact à leur action (www.meditationleadership.com).

Encore un article de presse ici…

art-gaezrtte-sebastien-henry-meditation