Méditer : une mesure proposée par Pierre Gattaz pour faire « gagner la France » !

Alors que le gouvernement a présenté le 31 août l’intégralité de son projet de réforme du Code du Travail, le Medef tenait son université d’été à Paris les 29 et 30 août à Paris. L’occasion d’un débat d’idées sur le fonctionnement du monde de l’entreprise et de la société qui a pris une tournure relativement iconoclaste avec la présentation de « 60 idées pour Emmanuel Macron », destinées à faire « gagner la France ». Ces propositions de personnalités de la société civile ont été triées et sélectionnées par le patron du Medef Pierre Gattaz et Marie Georges, présidente de Paris Pionnières, incubateur de start-up dirigées par des femmes.

Le magazine Capital a recensé les idées les plus marquantes. Parmi celles-ci, on trouve notamment le droit à la méditation en entreprise, porté par les deux fondateurs de CYD, une société permettant de faire du sport gratuitement en communauté. « La méditation permet de réduire le stress, d’accroître l’empathie, de développer l’intelligence émotionnelle, mais aussi d’améliorer la communication avec les autres […] Le salarié peut voir sa productivité s’améliorer », écrivent-ils.

10 minutes de méditation par jour au bureau pour une “productivité positive”

Le droit à la méditation en entreprise : voilà ce pour quoi militent Romain Rainaut et Grégory Mollet-Vieville, fondateurs de CYD, une société permettant de faire du sport gratuitement en communauté. “La méditation permet de réduire le stress, d’accroître l’empathie, de développer l’intelligence émotionnelle, mais aussi d’améliorer la communication avec les autres, le lien social. À partir de cet impact positif sur sa journée, le salarié peut voir sa productivité s’améliorer”, défendent-ils, fixant le curseur à 10 minutes par jour. De là à ce que le gouvernement l’inclue dans sa réforme du droit du travail…

Bien sûr, il s’agira d’être vigilant à ne pas ancrer la méditation comme un « outil de productivité », mais bien de déconnexion à la sérénité amenant, entre autres, à une efficacité plus juste et durable. Nous n’en sommes pas encore là.

D’autres propositions visent à mettre en avant la France à l’échelle internationale en créant un « French Month », supprimer le bac sous sa forme actuelle, augmenter la part de l’alimentation chez les ménages…

S’il n’est pas certain que ces propositions soient un jour mises en application, elles ont cependant le mérite de remettre en cause certains modes de pensée. Le nouveau locataire de l’Élysée, qui a fait part de sa volonté de moderniser la France, y sera-t-il sensible ?

L’été et la vie est facile ?

L’été et la vie est facile ?

Des journées chaudes et douces, des lucioles lumineuses dans la nuit fraîche, un soleil tellement brillant que nous devons protéger nos yeux, même si la nature continue de nous faire signe de faire attention. Les arbres et les fleurs embellissent nos sentiers, les sables mouillés humectent nos orteils et une symphonie de chants d’oiseaux nous aident à toucher chaque aube.

Nous attendons l’été comme un moment où nous pouvons nous détendre et nous amuser. Comme le dit la chanson, « l’été et la vie est facile ». Alors… comment ça va? Est-ce que votre attente de l’été correspond à votre expérience vécue ? Ou vous remarquez que plus de la moitié de l’été est parti et… vous l’avez pas vue passer ?

Si vous avez répondu «oui» à la dernière question, vous n’êtes pas seul. Beaucoup d’entre nous remplissent nos jours et nos semaines avec tant de « faire » qu’il n’y a pas de place pour être. Et c’est un bon moyen de passer à côté de sa vie… Si vous n’êtes pas présent pour ressentir la brise et remarquer les multiples nuances de jaune dans une seule fleur, il est probable que vous n’êtes pas vraiment présent pour les connexions entre les êtres humains. Trop de « busyness » nous met en pilote automatique, et quand nous sommes sur le pilote automatique, nous manquons les parties de la vie qui sont joyeuses, tragiques et belles. Nous manquons les choses qui nous font nous sentir en vie.

Donc, si vous avez manqué l’été, essayez de déplacer le pilote automatique et de prendre ce que nous appelons une pause intentionnelle. Il peut être aussi simple que de marcher dehors pendant quelques minutes (ou plus). Permettez simplement à chaque sens de votre corps de noter de ce qui est à noter… et lorsque votre attention se distrait, par exemple, en passant en revue votre « todo list », ramenez-la à votre expérience de ce moment, le seul moment où vous pouvez vivre authentiquement et le seul moment où vous pouvez vraiment ressentir et vous laisser toucher.

Il existe de nombreuses manières chaque jour de prendre une pause intentionnelle (par exemple, une tasse de café, se promener dans le couloir, se déplacer). Mettre seulement 3 pauses intentionnelles dans votre journée dans le cadre de votre pratique du leadership conscient peut commencer à faire une grande différence dans votre capacité à choisir consciemment comment vous rencontrez votre vie – au travail et à la maison. Expérimentez avec quelques pauses intentionnelles aujourd’hui et voyez si vous pouvez vivre un été où la vie est facile (ou au moins plus facile).

Intéressé pour en savoir plus ? Découvrez les programmes de pleine conscience proposé aux décideurs et managers à Lille :

  • « méditation & leadership« , un parcours inspirant pour décideurs et managers composé de 5 séances de méditation et de partages sur des problématiques professionnelles
  • « Pleine conscience pour décideurs« , un parcours de 8 séances unique pour développer ses capacités de leader (connaissance de soi, compréhension de son équipe, prise de décision, communication, créativité…)

 

Découvrez 5 indicateurs du bien-être au travail sur lesquels agir rapidement

Le bien-être au travail… bien souvent, en tant que manager ou dirigeant, ce sujet est laissé de côté. Pas qu’il ne soit pas pertinent, mais les urgences et l’action sont si denses que nous sommes amenés à constater les effets du « mal-être » et d’apporter de réponses correctives (parfois dans la douleur), plutôt que d’anticiper. A laisser de côté l’état des femmes et des hommes au bénéfice de la performance – du moins le croit-on.

Pourtant, des signaux simples et observables chaque jour peuvent s’allumer, nous alertant sur la nécessité de prendre le sujet à bras le corps. Autant de signaux qui agrègent la souffrance personnelle (pouvant aller jusqu’au burnout) et la dégradation de la performance individuelle et collective.

Parmi ceux-ci, 5 peuvent aisément être pris en compte rapidement :

  • Des réactions émotionnelles : irritabilité, promptitude à la colère ou aux larmes…
  • Des relations conflictuelles avec Jes collègues et/ou la hiérarchie…
  • Un degré d’insatisfaction exprimé, une démotivation au travers d’arrêts maladie, de demande de mutations, d’alimentation…
  • Un sentiment d’isolement et de manque de soutien, forte aspiration à s’échapper de sa situation professionnelle
  • Des signes comportementaux inhabituels : des retards motivés ou non, un manque d’énergie physique, absentéisme ou présentéisme…

Ce sont autant de signes de souffrance au travail. A titre préventif, et sans empiéter sur les structures existantes et indispensables (CHSCT, RH, Pole Santé Travail, Psychologues, infirmières…), la pleine conscience apporte des réponses.

L’expérience, et les études scientifiques, montrent que mettre en place un programme de méditation de pleine conscience influe sur des paramètres individuels et collectifs :

Les études scientifiques convergent dans leurs résultats sur les thèmes suivants :

  • Moins enclin à la détresse psychologique – satisfaction et bien être plus grands
  • Meilleure acceptation des émotions – remise « en route » plus rapide après un moment difficile
  • Moins de pensées négatives – plus apte à les lâcher
  • Estime de soi plus élevée – plus stable, moins tributaire de l’extérieur
  • Relations plus satisfaisantes – meilleure communication, moins disposé aux pensées négatives pendant et après conflit
  • Meilleure capacité à coopérer et à percevoir le point de vue de l’autre
  • Moins enclin à se mettre sur la défensive – moins de réaction « agressives »
  • Renforcement de l’attention, des performances, de la productivité, du sentiment de satisfaction, des relations avec les collègues
  • Baisse du niveau de stress professionnel
  • Meilleure maîtrise de son comportement – résistance aux impulsions
  • Meilleure santé générale – risques cardiovasculaires, comportements addictifs, limitation de l’usage de drogues, alcool, médicaments, caféine – moins d’hospitalisation

Il est démontré par les études – et par l’expérience – que des indicateurs clé de performance peuvent être impactés positivement :

  • Taux d’absentéisme dûs au stress et aux problèmes de santé
  • Employés plus impliqués
  • Hausse de la productivité
  • Moins de conflits
  • Plus grande satisfaction personnelle
  • Turnover plus faible
  • Créativité et capacité d’innovation accrues

Et si nous en parlions, pour découvrir ensemble l’étendue des bénéfices de la pleine conscience ? Contact.

Et si on s’arrêtait ?

La pleine conscience en entreprise à Lille, pour les décideurs, managers, équipes : http://www.commentcava-entreprises.org

mindfulness manager

« À quoi peut bien servir cette victoire, surtout après avoir passé nos plus belles années à griller et abimer un corps magnifique, dilapider une énergie qui semblait inépuisable pour finalement aboutir à la réalisation de nos soi-disant rêves, mais avec un corps passablement dégradé, une vitalité réduite ou un moral en berne et le stress omniprésent désormais ? ». Plusieurs dirigeants et managers ont exprimé ceci lors de partages et d’échanges, dans nos groupes de pleine conscience en entreprise. Comme une souffrance. L’absence de joie. La résignation, aussi.

Faut-il pour autant en rester là ? Dans cet article, explorons…

  • ce que veut dire « retour à la sagesse », qui n’est pas un concept mais une action concrète,
  • le « pourquoi » de ces ressentis, qui ne datent pas d’hier,
  • comment la pleine conscience est un engagement sincère pour soi menant à l’ouverture et à l’efficacité,
  • pourquoi « s’arrêter » est synonyme d’action juste, claire et engagée.

Lire la suite

Etes vous un leader « présent » ?

Qu’est-ce qu’un leader présent ?

Cette video simple et ludique nous explique que si je ne suis pas là, je suis sans soute perdu dans le passé ou le futur ! Et que si j’ai une décision à prendre, un entretien à mener, un conflit à gérer, une action à entreprendre, une négociation à mener, c’est bien au présent que je dois le faire…

Si je ne suis pas là, où suis-je alors ? Suis-je dans mon action de leader ou de manager ? Et comment revenir au présent, pour incarner pleinement ma posture de leader, d’animateur, de facilitateur ? Pour être pleinement présent lorsque j’écris un mail important, que je parle à un collaborateur, que j’engage de l’énergie dans une communication.

Cela commence par se poser, s’autoriser à se poser… Ce que nous faisons lors des programmes « Mindful Start« , un bon démarrage pour revenir au présent !

Qu’est ce que coopérer ?

cooperer-joie-travail-management-mindfulnessSelon vous, qu’est ce que coopérer ?

Coopérer, c’est faire des choses ensemble, les construire ensemble, les ressentir ensemble, c’est avoir un objectif commun de manière à pouvoir travailler ensemble librement. Coopérer, c’est créer de la valeur.

Mais dans l’entreprise, nous sommes généralement peu enclins à collaborer naturellement, facilement, avec bonheur ; du témoignage de nombreux managers et collaborateurs lors de groupes que nous animons, cela se fait souvent contraint et forcé… L’intention n’est pas forcément malveillante, mais la pression est là et s’exprime, parfois, par divers modes de persuasion : la menace, la peur, la sanction, la récompense.

La coopération version « dure ».

C’est une pratique répandue plus largement que Lire la suite

Comment est mon esprit au travail ?

esprit-travail-lmanagement-performance-serenite-mindfulness-entreprise-lilleAvez-vous rencontré ces difficultés ?

Comment est mon esprit au travail ? Dans mon management ? C’est la question que nous avons posé à un manager participant à un programme de mindfulness que nos animons dans une grande entreprise de la région.

Les bénéfices de la pratique de la pleine conscience mis en évidence, pour lui, sont la concentration, la patience, l’abandon des jugements, la fraîcheur créative…

Mon esprit est chahuté sans c esse par des perturbations, des sollicitations , des stimulations. Parfois, je suis perdu… dans toute cette cacophonie mentale : des pensées, des idées, des souvenirs,; des ruminations m’empêchent de voir clair dans mes situations professionnelles.

Manager ou leader, je dois pourtant être présent à tout, mener des actions et emmener mon équipe… Mais si mon esprit est confus, que-puis-je faire ?

Je vois que cela nuit à ma performance, et à celle que l’on attend de moi. Et surtout, au dessus de ça, je vois bien que dans ma fonction, je ne suis pas tout à fait moi…

Voici quelques conseils, et une belle invitation à s’entraîner, pourquoi pas en interne ! Contact.

Mon esprit est… Lire la suite

Mindfulness en entreprise : le mouvement est engagé par les décideurs.

bien-etre-travail-stress-meditation-decodeur-manager-leadership-lilleEn quoi la mindfulness (pleine conscience) nourrit le quotidien du manager et du décideur ? Le prestigieux magazine Forbes fait le point sur une pratique parfois perçue de manière floue ou négative. Hors la réalité est toute autre : décisions plus clairvoyantes et justes, meilleure harmonie dans les équipes, plus grande intuition… Par ce chemin de redécouverte de soi, le décideur imprime à son action à et à ce qu’il porte un peu plus de « soi » et de sagesse. Cependant la vigilance est de mise, ceux qui la proposent devant incarner une indispensable éthique et beaucoup de rigueur.

La méditation est un pont entre sagesse et business… A découvrir dans cet article, et lors de la prochaine conférence exceptionnelle à Entreprises & Cités – La Cité du management, une réunion de décideurs et managers sur ce thème. Informations ici.

Lire l’article ci-dessous : Lire la suite

Méditation, intuition et management : pratiques pour un leadership inspirant !

sebastien-henry-meditaiton-leadership-lilleInterview de Sébastien Henry, formateur, coach, entrepreneur et conférencier, spécialiste de l’accompagnement de dirigeants et d’entrepreneurs.

Auteur de « Quand les décideurs s’inspirent des moines. 9 principes pour donner du sens à votre action » et « Ces décideurs qui méditent et s’engagent » (Editions Dunod). Retrouvez Sébastien Henry et Stéphane Nau lors de la conférence exceptionnelle organisée par la Cité du Management le 9 février 2017. Détails et inscription.

Sébastien a initié le programme « Méditation & Leadership » , proposé à Lille par Stéphane Nau. Interview.

A quoi peut servir la méditation pour un dirigeant, un manager ?

Au cours de mes 12 années de pratique quotidienne de la méditation, en tant que décideur moi-même, et à travers mon travail d’accompagnement de dirigeants et d’entrepreneurs, j’ai pu observer Lire la suite

La bienveillance en entreprise, le fruit de la pleine conscience. 

bienveillance-entreprise-manager-decideur-meditaiton-mindfulness-peine-conscience-equipeQu’est-ce que la bienveillance ? Est-ce avoir de « bons sentiments » ? Revenons à la définition… La bienveillance (du latin bene volens) est simplement « une disposition d’esprit visant au bien, au bonheur de l’autre ». Etre bienveillant, c’est vouloir le bonheur de l’autre. Mais pas que.

Il s’agit d’être, simplement. D’incarner avec authenticité nos belles qualités fondamentales : respecter l’autre, le valoriser pour ce qu’il est plus que pour ce qu’il fait, lui dire la vérité sans complaisance, être courageux pour le faire… et rester sensible à ses réactions. La bienveillance, c’est l’harmonie du coeur, du corps et de l’esprit. Dans l’authenticité.

Tous les consultants vous diront, au prix de recettes magiques et d’outils miracle  (et coûteux) Lire la suite