Le multi-tasking et le stress du manager sont-ils une fatalité ?

Est-ce que la pleine conscience (mindfulness) serait, une fois de plus, l’une de ces modes managériales qui débarquent de manière périodique sur le plancher de nos entreprises et de nos organisations ?

Lorsque des entreprises aussi gigantesques et sérieuses que Google, Aetna, Intel, General Mills ou Target, de même que des universités de prestige telles Oxford avec son Mindfulness Center, mettent en place des programmes basés sur la pleine conscience, il y a lieu de s’intéresser à la chose…

Programmes de pleine conscience pour managers.

Pleine conscience en entreprise, de quoi parle-t-on ?

Commençons tout d’abord par bien définir ce qu’est la pleine conscience. Ellen Langer, chercheuse en psychologie à Harvard dans une entrevue accordée au magazine Forbes (lire le compte rendu de Sebastian Bailey intitulé « The Huge Value Of Mindfulness At Work: An Interview With Ellen Langer »), explique qu’elle a contribué, de par ses recherches et ses conférences, Lire la suite

Développer sa « conscience de soi », le chemin de la sérénité et de la performance pour les décideurs ?

mindfulness-pleine-consciencd-travail-manager-leader-performance-copieSelon Jon Kabat-Zinn, créateur du MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), la voie de la pleine conscience est une façon d’être, une façon de considérer les problèmes qui peut rendre la vie plus joyeuse et plus riche, et qui nous permet d’avoir plus de contrôle sur notre vie. C’est en fait l’art de vivre le moment présent, bien au delà de la réduction du stress.

Mais quelle peut être l’utilité de la Mindfulness pour un manager, un décideur ?

Vivre l’instant présent

La plupart du temps nous vivons soit dans le passé, nos regrets, nos remords… soit dans le futur en anticipant les choses de notre vie, en se projetant ce soir, demain… Nous vivons donc rarement l’instant présent, c’est-à-dire vivre ce qui est là dans l’instant, juste à ce moment, dans l’espace, dans l’environnement où nous nous trouvons. Il s’agit de vivre pleinement dans la conscience de soi, et de notre expérience dans le moment présent.

Découvrir tous les avantages d’une pratique de mindfulness dans son quotidien de manager en suivant le stage « mindful start« .

« La pleine conscience est une présence d’instant en instant. Elle se cultive par une attention délibérée aux choses auxquelles nous n’accordons habituellement jamais le temps d’une pensée. Cette approche systématique développe dans notre vie, de nouvelles formes de contrôle et de sagesse, basées sur notre capacité intérieure à nous détendre, à faire attention, à être conscients. » (Jon Kabat-Zinn).

Développer sa « conscience de soi » pour mieux manager

Les leaders incitent leurs équipes à donner le meilleur d’elles-mêmes. Ils font ressortir et amplifient les qualités de leurs collaborateurs. Ils sont curieux, bienveillants, ouverts, compatissant, tolérants et acceptants. Il a été établi grâce au développement des neurosciences que Lire la suite

De la morosité à la satisfaction au travail.

morosite joie ambiance emotion travail meditaiton pleine conscienceL’ambiance est à la morosité, alors que nous sommes juste à la période de l’année où, habituellement, l’arrivée de l’été et la perspective de la coupure estivale favorisent plutôt l’humeur légère et enjouée. Pour contrer les effets de ce printemps mitigé, arrêtons-nous sur les moyens de développer et de cultiver notre satisfaction au travail.

Depuis dix ans, les publications sur les risques psychosociaux se sont centrées sur l’ensemble des contraintes qui rendent le salarié victime de son environnement de travail. D’un côté, les conditions de travail, de l’autre le mode de management. Chacun, s’il cherche bien, peut trouver des sources d’insatisfaction tant dans Lire la suite

Quand un patron parle d’amour bienveillant… Merci Steve Jobs.

 

think different steve jobs appleSteve Jobs était non seulement visionnaire, mais aussi un homme qui, à la fin de sa vie, a développé une grande spiritualité. Son crédo « think different » (pensez autrement, différemment) ne l’a jamais quitté, ni sa pomme croquée, comme une liberté infinie dans un océan de business aux vents contraires. Tentez, bougez, regardez… Steve Jobs était un penseur de l’expérience.

Visionnaire souvent contrarié, il exprime avec lucidité Lire la suite

20 pensées inspirantes à découvrir, pour se redécouvrir…

couv livre 20

Comment ça va ? a préparé, écrit et illustré pour vous un livre idéal pour cette fin d’année. Il rassemble des citations inspirantes et des enseignements issus de méditants. Ce livre est un partage précieux et joyeux pour inspirer notre vie quotidienne… et parle de l’instant présent.

Dépassez votre posture de dirigeant, de manager, de collaborateur. Dans ce livre, revenez à vous, à vous-même.

Grâce à la pratique de la pleine conscience, faites place au calme et à la stabilité dans toutes les facettes de votre vie. Face aux inévitables difficultés de tous les jours, nous vous faisons une invitation : celle de changer, petit à petit, votre regard sur vous-même et sur le monde.

Au sommaire…

Lire la suite

Le manager du futur sera-t-il en pleine conscience ?

L’exercice vaut ce qu’il vaut… les « super-consultants » et les « super-chercheurs » des « super-business schools » se penchent régulièrement sur le manager du futur, son rôle, ses capacités, ses relations, son « leadership ».

manager sourireLes résultats sont toujours intéressants à défaut d’être inspirants. Cependant, même si l’on entend un peu toujours la même chose depuis 15 ans, on peut noter une évolution vers plus « d’humain ».

Il serait temps de concrètement placer au coeur de notre vie ce que disait Saint Exupéry : « La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines » (et non pas celle de Jean Bodin, précurseur du mercantilisme qui exprimait « Il n’est de richesse ni de force que d’hommes »).

Quand une gestionnaire financière de l’Université de Dauphine (« super-université » et « super-job ») se penche sur la question, cela donne un abécédaire qui a le mérite, et ce n’est pas une ironie, de mettre des mots simples sur une question centrale, même s’il faut avouer que l’exercice est réducteur…

Voici la retranscription de son article paru sur le Journal du Net le 28 octobre 2014.

Pour notre part, nous préférons les lettres :

  • B (et aussi Bienveillance),
  • H (et aussi Humain),
  • R (sans la réussite, qui ne veut pas dire grand chose),
  • S (en y ajoutant Simplicité),
  • V (en y voyant aussi le verbe Voir)
  • et regrettons que la lettre C ne soit pas celle de la Confiance et du Courage.

On ne peut pas avoir toutes les qualités !

Cependant, acquérir ou amplifier ses capacités à mieux se connaître, à l’empathie et à la bienveillance, il peut être utile d’envisager la pleine conscience… Peu à peu, les managers y croient, la pratiquent et regardent leur vie et leur entourage de manière beaucoup plus positive.

Bonne découverte.

De l’Ambition jusqu’au Zèle

A comme Ambition

On se demande souvent si l’ambition est (… ou a été ?) la première qualité du grand manager. L’ambition peut et doit être traitée de façon très différente, selon qu’elle est noble ou nuisible.
Encore faut-il bien analyser la situation et réfléchir à l’avenir personnel comme au contexte social et à son évolution. Il est bon de commencer (et/ou finir ?) par un jugement moral. Voici celui de Joseph Conrad : « Toutes les ambitions sont légitimes, excepté celles qui s’élèvent sur les misères ou les crédulités de l’humanité ».
Réflexion à poursuivre : penser à l’ambition pour soi, pour les autres, pour son entreprise … et pour la France ! Le général de Gaulle avait su redonner des ambitions à la France, et lui avait le courage de ses ambitions. Un grand courage devant l’Histoire, comme Georges Clemenceau ou Winston Churchill, et au service des ambitions les plus nobles.

B comme Bon Sens

Cette formule célèbre, qui apparaît dès les premières lignes du Discours de la Méthode mériterait d’être toujours rappelée :

  • « Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée »,
  • « La puissance de bien juger, de distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tout homme ».
    René Descartes (1596-1650) – Discours de la Méthode

Et Joseph Joubert avait précisé dans ses Pensées :
« Le bon sens est de savoir ce qu’il faut faire.
Le bon esprit est de savoir ce qu’il faut penser. »
Gustave Le Bon avait formulé cette observation qui pourrait s’adresser aux politiciens et aux princes qui nous gouvernent… et s’appliquer aussi à l’économie et à la conduite des entreprises : « Ce n’est pas à la raison, mais au bon sens qu’il eût fallu jadis élever un temple. Beaucoup d’hommes sont doués de raison, très peu de bon sens. » Gustave Le Bon – Hier et demain.

C comme Capacité ou Compétence

Nous avions de longue date retenu cette formule courageuse du plus courageux des écrivains russes dans la longue et si héroïque lutte contre le stalinisme : « Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s’ils sont égaux, c’est qu’ils ne sont pas libres » Alexandre Soljenitsyne (1918-2008).
Et la sagesse populaire a formulé sur les compétences des formules utiles pour tous les managers en toutes circonstances : « Au pied du mur, on connaît le maçon ».
Ou encore : « C’est par l’adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force ».
Ce qui a aussi été formulé : « Mieux vaut subtilité que force ».
Mon Université de Paris – Dauphine, ou Sciences Po, et bien sûr toutes nos grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce et management ont pour mission essentielle de développer chez les jeunes les capacités et compétences  nécessaires pour mieux servir les entreprises et innover dans le monde de demain.

D comme Diagnostic

La capacité à effectuer de bons diagnostics est évidemment l’une des qualités premières des grands managers.
« Le diagnostic, pour être efficace, doit être lucide, objectif et circonstancié »
Jean Castarède (1934-)   Découvrez vos talents NDLR :  Jean Castarède est l’exemple de ces HEC – ENA qui ont vraiment réussi dans l’Administration (très brillante carrière à la fois au Ministère des Finances et à la tête de grands services culturels) puis dans le monde de l’entreprise. Tout en présidant la célèbre Maison d’Armagnac qui porte son nom, il a été Directeur général du Groupe ESSEC, dirigeant de grands organismes professionnels et patronaux, et il a plus récemment repris, rénové et redynamisé les Éditions France Empire.
Toujours jeune à 4 x 20 printemps, il continue à publier à la fois de grands ouvrages historiques ou littéraires et de judicieux recueils de conseils tels que cet excellent Découvrez vos talents. Nous vous recommandons de lire aussi Restons Jeunes… un ouvrage utile pour toutes les générations !

E comme Équipe

Voici des citations toujours utiles lorsque l’on veut se démarquer en parlant de travail d’équipe en entretien professionnel ou en intervenant dans un débat :

  • « On ne peut agir efficacement qu’en travaillant de concert. » Edmund Burke (1727-1797),
  • « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est la réussite. » Henry Ford (1863-1947),
  • « La vraie réussite d’une équipe, c’est d’assurer la compétitivité dans la pérennité. » Alain Prost, l’un de nos plus grands pilotes d’automobile.

A retenir pour vos prestations orales, devant des jurys, ou à la tribune des congrès, colloques ou séminaires.
Et voici un propos intéressant trouvé dans le JDN, qui a consacré à Steve Jobs, à Bill Gates, et à leurs combats comme à leurs œuvres, des centaines de pages…méritées ! Steve Jobs déclare lors de l’émission 60 Minutes de CBS en 2003 : « Mon modèle pour le business, ce sont les Beatles.
Quatre gars qui laissaient leurs tendances négatives de côté, qui s’équilibraient les uns les autres.
Et le total était plus grand que la somme des individualités. Les grandes choses dans le business ne sont jamais réalisées par une seule personne. Elles sont accomplies par une équipe. »
Une forme d’humour ? En tout cas, elle est particulièrement opportune, et l’exemple est bien choisi !

F comme Force(s)

Conseil d’orientation donné par un manager américain : « En principe, vos faiblesses ne devraient pas s’aggraver. Tandis que vos forces peuvent se développer indéfiniment… ». Ceci pour inviter à se concentrer sur le développement de ses points forts… ce qui vaut pour les entreprises ou les nations comme pour les humains eux-mêmes.
NDLR :  Le Journal du Net a pu montrer à de multiples reprises que les grands sportifs se concentrent sur leurs points forts : c’est le secret des victoires de cyclistes comme Jacques Anquetil (le meilleur spécialiste du contre la montre) ou des grands champions de tennis (c’est la clé de leurs victoires dans les tournois internationaux).

G comme Gestion

Voici deux belles citations qui se complètent. La première est d’un brillant chef de gouvernement britannique. La seconde est d’un grand chef d’entreprise américain.

  • « La gestion de l’économie n’est ni de gauche ni de droite. Elle est bonne ou mauvaise…
    Ce qui compte, c’est ce qui marche. »  Tony Blair (1953-)
  • « Gérer, ce n’est rien d’autre que motiver les autres. »  Lee Iacocca

H comme Honnêteté

Un moraliste avait formulé cette sage observation : « Rester honnête ne t’amènera peut-être pas beaucoup d’amis, mais cela t’amènera toujours les meilleurs ».
Et voici une excellente recommandation d’un Ministre des Finances qui exerça sous la Restauration et la Monarchie de Juillet : « L’État doit être le plus honnête homme de France. »  Baron Louis (1755-1837) Une maxime que nos politiciens devraient méditer plus souvent… et surtout devraient s’attacher à mettre en œuvre, pour le salut de nos entreprises et pour celui de la patrie elle-même !
Un brillant Polytechnicien, devenu un grand chef d’entreprise en créant Alsthom, avait formulé cette subtile observation : « L’honnêteté est rarement une marque d’intelligence, mais c’est toujours une preuve de bon sens. »   Auguste Detoeuf (1883-1947)

I comme Information ou Intelligence économique

Le grand manager sait accorder à l’information toute l’importance qu’elle mérite. Il pourra lire (et mettre en pratique !) L’art de la Guerre, un ouvrage antique « ressuscité » à juste titre.

  • « La règle, c’est que le général qui triomphe est celui qui est le mieux informé. »
  • « Le bon général a gagné la bataille avant de l’engager. » Sun Tzu (stratège militaire chinois de l’Antiquité, 544-496 av.J.-C.)

J comme Jeune(s) et  Jeunesse

Voici une excellente formule d’un Premier Ministre bien connu pour ses improvisations pittoresques (… et longuement préparées ?) :
« Les jeunes sont destinés à devenir des adultes »    Jean-Pierre Raffarin (1948-)
Comme beaucoup de « raffarinades » celle-ci mérite bien d’être prise en considération.
Et les adultes, y compris les plus hauts responsables, doivent savoir que rester jeune d’esprit est un atout capital.

L comme Leader et Leadership

  • « Le leader n’est pas seulement celui qui voit comment préparer l’avenir et qui sait y entraîner l’engagement des hommes, c’est devenu surtout celui qui sait écouter tous azimuts pour comprendre où sont les obstacles et qui a le courage de les affronter ». Dominique Turcq   Éloge du retard des entreprises (publié chez Eyrolles).
  • « Celui qui a confiance en lui mènera les autres ».  Horace.
  • « Le monde a l’habitude de faire de la place à l’homme dont les paroles et les actions montrent qu’il sait où il va. » Napoléon III… un souverain souvent décrié, mais qui eut à la fois le courage et le bon sens d’engager la France dans la voie du développement industriel.

M comme Motivation

Susciter la motivation, encourager les motivations de bon aloi, cela devrait être l’une des premières préoccupations des dirigeants avisés.
Un de nos plus grands patrons du XXe siècle, qui avait fait du Groupe Danone un n°1 mondial,  a déclaré « On ne motive pas les hommes avec des discours mais en respectant leurs aspirations profondes». Antoine Riboud (1918-2002)

N comme Nouveau, nouvelle, nouveauté…

L’une des missions essentielles du manager est de promouvoir l’innovation, et la créativité sera certainement l’une de ses qualités premières. Encore faut-il qu’il agisse avec un minimum de prudence… « Aimons les nouveautés en novateurs prudents » Casimir Delavigne – Les Comédiens
Et voici une vérité qui méritera souvent d’être rappelée : « La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources »  Edgar Morin C’est souvent le recours aux valeurs de la France éternelle qui a inspiré les actions les plus novatrices du Général de Gaulle.

O comme Opportun, Opportunité, moment Opportun

Le manager doit aussi avoir le sens de l’opportunité.  » Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose « .  C’est une référence à l’Ancien Testament devenue un véritable adage.En voici une version également populaire :« Un temps pour chaque chose, et chaque chose en son temps ».
Voici une maxime d’un sage investisseur américain, surnommé « l’oracle d’Omaha » « La plupart des gens s’intéressent aux actions quand tout le monde s’y intéresse. Le moment d’acheter est quand personne ne veut acheter. Vous ne pouvez acheter ce qui est populaire. » Warren Buffett (1930-)

P comme Persévérance

Pour innover comme pour résister, et pour agir à long terme, la persévérance devient une qualité essentielle… mais ne doit toutefois pas devenir opiniâtreté. Voici des proverbes de nos belles provinces françaises :

  • « Il faut casser le noyau pour en avoir l’amande »,
  • « La goutte d’eau finit par creuser le roc »,
  • « La persévérance vient à bout de tout ».

Et notre bon Jean de La Fontaine, dans Le Lion et le Rat, avait constaté :
« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».
Jean de La Fontaine  (1621-1695)     Et voici deux vers fort connus d’un grand maître des Lettres classiques :
« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage;
Polissez-le sans cesse et le repolissez »
Nicolas Boileau (1636-1711)

R comme Responsable, et sens des Responsabilité(s) puis comme Réussite

Voici une excellente formule d’un Premier Ministre bien connu pour ses improvisations pittoresques (… et longuement préparées ?).
« Quand le cheval trébuche, c’est le cavalier qui doit se sentir responsable ».
Jean-Pierre Raffarin (1948-)

Réussir, réussite

Voici d’abord la maxime la plus connue. On attribue souvent cette maxime à Guillaume d’Orange : « Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » Guillaume Ier d’Orange (1533-1584) dit Le Taciturne. Et Goethe, le plus grand des écrivains allemands (1749-1832), avait formulé cette intéressante réflexion : « Ce n’est pas assez de faire des pas qui doivent un jour conduire au but, chaque pas doit être lui-même un but en même temps qu’il nous porte en avant. » Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)

S comme Sagesse

Nous avions trouvé dans un vieux dictionnaire du Siècle des Lumières  cet excellent triptyque : « L’homme sage est attentif à sa conduite, exact à ses devoirs, et vigilant sur ses intérêts ».
Un grand poète romantique avait proclamé : « Mon verre n’est pas grand, mais je bois dans mon verre », Alfred de Musset (1810-1857). Citation reprise par le Général de Gaulle lors d’une célèbre conférence de presse.
Il avait su développer la France tout en assurant un sage protectionnisme (… qui maintenant fait gravement défaut à la France et à l’Europe !).

T comme Talent et Travail

On parle souvent de talent, mais quelle est son origine ?
Guy de Maupassant (1850-1903) nous le révèle : « Le talent provient de l’originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger. »
Thème de discussion : « Trop de talents tuent le talent… mais c’est toujours mieux d’en avoir ! »
« Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice, le besoin. »
Voltaire (1694-1778).
« Les hommes parlent de la victoire comme d’une chance. C’est le travail qui fait la victoire. »
Ralph Waldo Emerson (Essayiste, poète et philosophe américain 1803-1882)

U comme Urgence et sens de l’urgence

Friedrich von Hayek (1899-1992 Prix Nobel de sciences économiques 1974) avait formulé cette remarque inspirée par sa passion pour le libéralisme : « Les urgences ont toujours été le prétexte sur lequel les protections des libertés individuelles ont été érodées »
Reste à savoir comment remédier aux situations d’urgence… sans trop de dégâts !
La sagesse de nos ancêtres nous a légué de beaux proverbes tels que : « Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation » et « Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs ». Ou encore : « Qui trop se hâte reste en chemin ».
Ou plus récemment : « Il ne faut pas confondre urgence et précipitation ».
Le « Père de l’Histoire », Hérodote (Halicarnasse v.-484 v.-425) avait déjà écrit : « La hâte engendre en tout l’erreur, et de l’erreur sort bien souvent le désastre ».

V comme Vérité

« Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent, parce qu’ils se font haïr »   Blaise Pascal   Pensées.
Au fil de l’Histoire, les meilleurs des chefs d’entreprises, comme les plus grands hommes d’État, ont su donner des preuves de leur courage au service de la vérité.

Z  comme le Zèle au travail

Mot venant du grec zelos (ardeur). C’est l’ardeur au service d’une personne ou d’une cause, inspirée par la foi, le dévouement, l’amour ou l’amitié.
Pour les fonctionnaires, il s’agit de l’ardeur au travail, inspirée par le sens du service public, voire par le sens de l’État.
Les managers/dirigeants d’entreprises ne se contentent pas des 35 heures. Pour beaucoup, c’est souvent 2 x 35 ou même 3 x 35 heures par semaine. Évidemment, ils n’en demanderont pas tant à leurs équipes… mais il leur revient de leur communiquer le maximum d’ardeur au travail, en leur assurant aussi des conditions matérielles et morales favorables.
Comment stimuler le zèle de ses concitoyens ou de ses subordonnés ?
C’est à cette capacité que l’on reconnaît les « meneurs d’hommes ». De l’ambition jusqu’au zèle, nous avons relevé beaucoup de qualités que le manager doit posséder lui-même et chercher à développer dans ses équipes. Nous avons demandé à un écrivain Polytechnicien et créateur d’entreprises s’il souhaitait ajouter une citation personnelle. Il nous a envoyé par retour cette citation de Winston Churchill :
« On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. »
Nous nous permettons d’en ajouter deux autres du Vieux Lion et grand homme d’État britannique :
« Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur. »
« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal, c’est le courage de continuer qui compte. »
S’il est permis d’utiliser des métaphores à la fois littéraires (notre immortel François Rabelais !) et gastronomiques (ou mieux encore diététiques !), nous vous dirons : « À vous d’en tirer la substantifique moelle, ou encore d’en faire votre miel ou votre pain quotidien ».

Sélection essentielle de livres sur la méditation.

Librairie « mindful ».

Il y a de quoi remplir un mur en entier… et vous ne savez pas quoi vous offrir pour en savoir plus…

Parmi les livres sur la méditation qui paraissent constamment (plus de 2000 sur Amazon !), voici une sélection de livres intéressants et importants que vous pouvez commander en ligne directement à partir de ce site, en partenariat avec Amazon.

C’est donc avec plaisir que nous ouvrons aujourd’hui une espace « ma librairie mindful » sur le site de « Comment ça va ? ».

N’oubliez tout de même pas que la pratique est l’essentiel et que rien ne remplace l’expérience.

Ma librairie "mindful", ou les indispensables ouvrages que la méditation... Cliquez ici !

Ma librairie « mindful », ou les indispensables ouvrages que la méditation… Cliquez ici !